Email This Page
image_pdf
  • Acronyme :
    POLARIS
  • Référence :
    1102
  • Domaine de recherche :
    Sciences du vivant
  • Région :
    Antarctique, Dumont D'Urville
  • Responsable du projet :
    Hourdez Stephane

Adaptive polymorphism, climate warning, and resilience of Antarctic annelid species

Le programme de recherche a pour but de comprendre l'effet de températures très stables sur le processus de sélection et son effet sur le polymorphisme adaptatif intrapopulationnel. Il sera développé sur 3 campagnes a Dumont d'Urville. La première année, nous échantillonnerons des populations de 2 groupes d'espèces proches pour 2 familles d'annélides (total de 4 espèces) et évaluerons le niveau de polymorphisme de chaque espèce. La seconde et troisième année seront dédiées à une approche expérimentale qui permettra de déterminer si certains allèles (ou niveau de polymorphisme) sont associés à une meilleure survie d'une espèce au réchauffement : la TL50 sera déterminée, comparée, et les génotypes déterminés pour les animaux de part et d'autre de la TL50. Des expériences similaires seront menées sur des espèces proches de celles de l'Antarctique mais dans une zone tempérée (Roscoff) pour une comparaison avec un régime fluctuant de températures.Le génotypage reposera sur une approche RAD-Tag : des amorces marquées pour chaque individu seront utilisées pour amplifier les ADNc (ou l'ADN génomique si les introns sont courts) et les fragments marqués résultant seront séquencés par 454. Le régime de sélection sera déterminé pour chaque gène étudié par des approches de coalescence et les tests sous-jascents utilisés en génétique des populations (Tajima, HKA, MK).