Email This Page
image_pdf
  • Acronyme :
    C3 (C au cube)
  • Référence :
    1172
  • Domaine de recherche :
    Sciences de la Terre et de l'Univers
  • Région :
    Arctique, AWIPEV - Ny Alesund
  • Responsable du projet :
    Mercier Denis

Coasts under Climate Change in Kongsfjorden

Contrairement aux côtes des moyennes et basses latitudes, peu de choses sont connues concernant L’impact potentiel des changements globaux sur les littoraux des régions froides, bien que ceux-ci représentent 30% des littoraux mondiaux (Byrne et Dionne, 2002). Seulement 1% des littoraux arctiques ont été étudiés suffisamment en détail pour permettre une description quantitative des processus en action (Lantuit et al., 2010). Le Svalbard offre un territoire d’exception pour la quantification des réponses des côtes arctiques face au réchauffement climatique, passant d’un système périglaciaire à paraglaciaire. Le ruissellement, induit par le retrait glaciaire, la hausse des températures et des précipitations, la fonte du pergélisol et un raccourcissement de la période d’englacement de la côte, a désormais un pouvoir contrôlant sur les paysages polaires. Bien que des modèles d’évolution existent déjà pour les côtes basses meubles du Spitsberg (Mercier, 1998; Ruz, 1992), peu de travaux ont été conduits sur les côtes à falaises, notamment avec des méthodologies géomorphologiques modernes (Strzelecki, 2012). L’objectif de ce projet de recherche est d’appréhender la dynamique côtière des différents systèmes (falaises meubles, dures, côtes basses) face aux changements globaux dans le Kongsfjorden.