Archives polaires : le projet Archipôle

image_pdf
Email This Page
Moteur de recherche web pour les archives françaises concernant l’Antarctique, l’Arctique et les îles Subantarctiques

Ce projet est né des constats suivants :

  • De très nombreuses archives ont été générées depuis les débuts des missions publiques d’exploration polaire : plus de 250 items ont déjà été identifiées au sein d’une cinquantaine d’organismes et chez des personnes privées.
  • Aujourd’hui, il n’existe pas d’annuaire répertoriant les lieux où ces archives peuvent être consultées.
  • Les personnes possédant des archives polaires ne savent pas où s’adresser pour, par exemple, les valoriser. Cette situation expose ces archives aux risques de perte, de destruction ou de revente à des fonds privés sans en préserver les droits.

L’Institut polaire français, les Terres australes et antarctiques françaises et les Expéditions polaires françaises se sont réunis au sein du projet Archipole, sous la tutelle des Archives nationales de France, avec deux objectifs principaux :

  • La création du moteur de recherche Internet “Archives polaires”
  • L’identification des lieux d’archives pour l’enrichissement de la base de données

En parallèle, les Epf, les Taaf et l’Ipev se sont engagés dans un travail d’identification de leurs propres archives, photos et vidéos, cartes, objets et matériels, documents administratifs, publications etc., pour permettre leur valorisation à travers leurs sites Internet respectifs.
L’ambition du projet n’est pas de récolter les archives elles-mêmes, ni de les soustraire aux propriétaires des fonds, mais de limiter la cession totale d’archives à des fonds commerciaux et de proposer un lieu d’échange autour de l’incroyable diversité et richesses des archives polaires.
Dans ce contexte, Archipole invite toute personne possédant des fonds en lien avec les mondes polaires à nous contacter. Nous sommes aussi à votre disposition pour toutes autres questions relatives au projet : communication-ipev@ipev.fr