Presse : Antarctique, le vent sublime les flocons de neige

Email This Page

Entre 2015 et 2016, de nouveaux instruments de mesures pour l’étude des précipitations ont été installés à Dumont d’Urville, dans le cadre du projet APRES3 (Antarctic Precipitation : Remote Sensing from Surface and Space) soutenu par l’IPEV.

Ces instruments ont permis d’observer un phénomène ignoré jusqu’ici sur les régions côtières de l’Antarctique : une diminution significative des précipitations neigeuses à proximité du sol. Cette diminution va avoir une incidence sur l’estimation du bilan de masse de la calotte glaciaire et donc de la hausse ou la baisse du niveau des mers.

Lire le communiqué sur le site de l’école polytechnique de Lausanne

Lire le communique sur le site de l’Institut national des sciences de l’univers