• Acronyme :
    BE-OI
  • Référence :
    1202
  • Domaine de recherche :
    Sciences de la Terre et de l'Univers
  • Région :
    Antarctique
  • Site :
    Beyond Epica Oldest Ice
  • Responsable du projet :
    Chappellaz Jérôme

Beyond EPICA: Oldest Ice (reconnaissance phase)

BE-OI est un projet européen H2020 (Coordination and Support Action, l’IPEV, le PNRA et le CNRS en sont des partenaires officiels) visant à localiser en Antarctique des sites optimaux où une opération de forage profond pourrait être conduite durant la décennie 2020. L’objectif est d’obtenir une séquence stratigraphique continue des conditions climatiques et environnementales remontant à 1,5 millions d’années dans le passé, recouvrant ainsi la transition climatique du mi-Pléistocène lorsque le rythme des cycles glaciaire-interglaciaires a basculé d’une périodicité de 40000 à 100000 ans. La question fondamentale derrière cet objectif concerne le rôle joué par les gaz à effet de serre dans ce changement climatique majeur. Du coté français et italien, ce travail de reconnaissance de site pour BE-OI prend place dans le secteur de Concordia. En 2016/2017, le site de « Little Dome C », situé environ 40 km à l’ouest de Concordia le long de la ligne de partage d’écoulement en direction de Vostok, a vu la conduite de profils radar, des premières mesures avec un radar de phase, du positionnement GPS ainsi que les premiers tests du système anglais de forage rapide RAID. A Concordia même, les premiers tests de la sonde de reconnaissance très innovante SUBGLACIOR étaient réalisés. EN 2017/2018, une deuxième saison de tests de SUBGLACIOR sera conduite (si la logistique le permet), ainsi qu’un deuxième déploiement de RAID, des mesures GPS et des mesures de radar de phase à Little Dome C.La composante BE-OI faisant l’objet du projet soumis ici comprend les activités prévues pour les saisons 2018/2019 et 2019/2020: le déploiement de la sonde SUBGLACIOR au site optimal défini à Little Dome C durant la saison 2017/2018, ainsi que des mesures additionnelles de déformation et le premier déploiement sur le terrain de l’instrument suisse de reconnaissance rapide RADIX. En 2019/2020, le projet verra soit la réitération des activités sus-listés, ou bien le début de la construction du camp temporaire en anticipation de la future opération de forage profond. En complément, nous anticipons de tester de nouveaux outils de log (notamment un logger sonique) dans le trou de forage EPICA à Concordia durant ces deux saisons de terrain, avant leur déploiement dans les trous de forage de reconnaissance BE-OI à Little Dome C.Le projet IPEV BE-OI représente donc la majeure partie de la déclinaison française et italienne (+ une partie de la contribution suisse) du projet européen BE-OI. Pour les saisons de terrain 2016/2017 et 2017/2018, elles étaient intégrées dans deux projets IPEV : SUBGLACIOR-1119 et GLACIOLOGIE-CONCORDIA-902. A la demande de l’IPEV et pour un suivi plus aisé par le CPST, les deux saisons suivantes ont vu la fusion des deux projets (pour 902, une partie seulement) dans un seul projet, dénommé BE-OI.