• Acronyme :
    ETAPAS
  • Référence :
    1140
  • Domaine de recherche :
    Sciences de l'homme et de la société
  • Région :
    Arctique
  • Site :
    Cepam
  • Responsable du projet :
    Beyries Sylvie

Ethno-archéologie de l'utilisation et de l'exploitation végétales par les sociétés arctiques et subarctiques

Le projet proposé est de nature ethnoarchéologique, il a pour objectif d’apprécier l’importance et la variabilité des modalités d’exploitation de la biomasse végétale par des groupes humains en milieu arctique et subarctique (artisanats, combustibles). En préhistoire, dans l’étude des cultures matérielles, la très grande rareté et l’altération des restes végétaux retrouvés amènent systématiquement à une sous-estimation très importante de de l’importance des végétaux aussi bien dans le quotidiens des individus que dans leurs organisations symboliques. Le projet vise à élaborer et à tester des méthodologies permettant, à partir de restes souvent fugaces, de remonter au contexte environnemental et sociétal (techniques, modes de vie, etc.). L’objectif ultime est de comprendre la place des systèmes de gestion des ressources végétales au sein de l’univers matériel et symbolique des sociétés, d’évaluer la visibilité archéologique de chacun d’entre eux et d’amorcer une réflexion sur le rôle de l’environnement végétal dans l’identité culturelle des groupes. Afin de considérer les diversités, les premiers travaux sur le terrain ont lieu en taiga et seront suivis d’enquêtes en milieu de toundra. Ces travaux sur le terrain sont articulés avec des programmes de recherche ethnoarchéologiques et archéologiques russes actuels.