Etudes glaciologiques à  Dôme Concordia

Obtenir un enregistrement glaciaire de 1.5 Million d’années retraçant l’évolution du climat et des gas à effet de serre est un des objectifs majeur de la communauté « enregistrments glaciaires), (coordonnés dans IPICS International Partnerships in Ice Core Science). On s’accorde à estimer que cette « Plus vieille glace » pourrait être trouvée sur le plateau de l’Antarctique de l’Est. La région autour de la station permanente de Concordia (Antarctique de l’Est) fait partie des quelques zones possibles. Le but de ce projet est d’améliorer notre capacité à détecter les régions où la glace peut être très vieille. L’approche est basée sur l’association de différentes observations et de la modélisation thermo-mécanique de l’écoulement de glace. Cette combinaison aidera à : tester notre capacité à prédire l’état thermique de l’interface entre la glace et le socle et de déduire le flux géothermique ; valider les modèles d’écoulement de la glace ; Déterminer des caractéristiques mal connues comme les propriétés mécaniques de la glace dans ces régions très froides et lentes. Les nouvelles observations prévues sont essentiellement des mesures radar et dans le trou de forage. Nous tirerons parti également des informations obtenues dans l’enregistrement glaciaire d’EPICA. En raison de ce lien avec la carotte EPICA ce projet inclus aussi des échantillonnage de l’archive laissée à Concordia ainsi qu’un réaménagement de la cave de stockage.