• Acronyme :
    BRISK's
  • Référence :
    1127
  • Domaine de recherche :
    Sciences de l'homme et de la société
  • Région :
    Arctique, Russie, Suède
  • Responsable du projet :
    Lavrillier Alexandra

Projet d'observatoire "combler les connaissances autochtones et scientifiques sur le changement global dans l'Arctique : l'adaptation et la vulnérabilité de la société et l'environnement"

Basé sur des études de cas en Laponie (Norvégienne et Suédoise) et en Sibérie (Yakoutie, Amour, Kamchatka, République Touva), BRISK développe des méthodologies innovantes permettant la coproduction des savoirs. Il s’agit de faire un état des lieux des méthodes et des observations scientifiques et autochtones des changements globaux. BRISK a choisi plusieurs niveaux de juxtaposition et de comparaison. D’une part, il examine dans différents contextes (cohérents cependant), des relations étroites de l’humain et son environnement par la comparaison de différents élevages de rennes en Eurasie. D’autre part, il compare les notions de « météo extrême », du point de vue climatologique et autochtones. De plus, afin d’associer savoirs autochtones et savoirs scientifiques dans l’observation des changements globaux (climatiques, environnementaux, industriels, sociaux), des ‘observatoires communautaires’ sont conçues collectivement entre les scientifiques (SHS et SciEnv) et les autochtones.