• Acronyme :
    PRISM
  • Référence :
    1108
  • Domaine de recherche :
    Sciences de la Terre et de l'Univers, Sciences de l'homme et de la société
  • Région :
    Arctique
  • Site :
    Université Bourgogne Franche-Comté :
  • Responsable du projet :
    Bernard Eric

Observations du pergilisol et de la couverture neigeuse dans le bassin du glacier Austre Loven (Svalbard)

Le projet PRISM s’inscrit à la fois dans une démarche d’innovation instrumentale par l’utilisation de drones et de scanner laser, et dans une démarche de suivi et d’observation à long terme d’un petit bassin glaciaire situé au Svalbard. Les apports combinés des drones et de la photogrammétrie d’une part, et de la technologie lidar d’autre part, permettent d’appréhender à des résolutions spatiales fines des processus parfois très variables tels que le manteau neigeux, les marges glacées présentes en zone morainique, les modifications de la morphologie de surface des zones en pergélisol, et le glacier lui-même. Ces dynamiques spatiales jouent un rôle important dans le fonctionnement physique et hydrologique des glaciers polaires. Dans sa dimension observatoire cette fois, les mesures récurrentes effectuées dans le bassin de l’Austre Lovénbreen seront maintenues et offriront ainsi une continuité dans les mesures de bilan de masse et de température de surface qui viendront s’ajouter au corpus déjà existant.