• Acronyme :
    Green Edge
  • Référence :
    1164
  • Domaine de recherche :
    Sciences de la Terre et de l'Univers
  • Région :
    Arctique, Canada
  • Responsable du projet :
    Babin Marcel

Floraison printanière du phytoplancton dans la baie de Baffin: étude détaillée des processus physiques, biologiques, chimiques - Modélisation de la production primaire et des flux de carbone actuels et futurs

Dans l’Océan Arctique (OA), la floraison printanière du plancton (FPP) se développe autour de la limite des glace dans la zone des glaces saisonnières (ZGS). Ce processus dure environ 3 semaines et est responsable de la plupart de la production primaire (PP) de l’OA. La ZGS est actuellement en expansion et pourrait couvrir tout l’OA dans les années 2030, avec pour conséquence possible une FPP et une PP accrues. Récemment, la PP de l’OA a augmenté de 20% et ceci a modifié la chaine trophique et l’écosystème arctique, ainsi que les échanges de carbone entre l’atmosphère, l’océan et les sédiments marins. Il est crucial de comprendre comment la PP arctique évoluera dans le futur, et ceci requiert une compréhension détaillée des processus impliqués dans la FPP. Dans la cadre d’un vaste projet qui comprendra aussi une croisière de brise-glace et de la télédétection, nous proposons ici de réaliser des mesures physiques, chimiques et biologiques détaillées de la FPP à aprtir d’un camp de glace dans la Baie de Baffin afin d’atteindre une compréhension détaillée sans précédent des processus impliqués. Ceci permettra la modelisation de l’évolution de la PP arctique et des flux de carbone qui y sont liés.