• Acronyme :
    SUPERDARN KER
  • Référence :
    312
  • Domaine de recherche :
    Sciences de la Terre et de l'Univers
  • Région :
    Subantarctique
  • Site :
    PROJET SUPERDARN
  • Responsable du projet :
    Marchaudon Aurelie

Superdarn KER

Le programme SuperDARN (Super Dual Auroral Radar Network) de radars cohérents HF fournit des observations continues de la convection du plasma ionosphérique dans les régions de haute latitude : zones aurorales et calotte polaire des deux hémisphères. La France possède le radar de Kerguelen situé dans l’hémisphère Sud et conjugué magnétiquement avec le radar anglais d’Hankasalmi situé en Scandinavie, ainsi qu’avec les radars à diffusion incohérente EISCAT et ESR. Avec le développement du réseau de l’hémisphère Sud (comme Kerguelen), les objectifs centrés sur le thème de la conjugaison magnétique entre hémisphères, dont la nature est encore très mal connue, deviennent accessibles. De plus, l’ensemble du réseau SuperDARN apporte des mesures complémentaires indispensables aux expériences in situ à bord des sondes spatiales, permettant une meilleure compréhension du système global vent solaire-magnétosphère-ionosphère et de son évolution temporelle.