CP : la glace la plus ancienne sur Terre?

image_pdf
Email This Page
Communiqué de presse :
Pourquoi le rythme des glaciations s’est-il brusquement ralenti il y a environ un million d’années ?

Pour répondre à cette question et ainsi mieux anticiper l’évolution climatique future, un consortium de chercheurs issus de 14 institutions, parmi lesquelles le CNRS et l’IPEV pour la France, s’est mis en quête d’une glace vieille d’au moins 1,5 millions d’années. Financé à hauteur de 2,2 millions d’euros sur trois ans dans le cadre du programme européen H2020, ce projet vise à localiser, en Antarctique, un site permettant de remonter plus loin dans le temps que 800 000 ans, âge de la glace extraite lors du forage EPICA réalisé à Dôme C. Les études commenceront dès cette année durant l’été austral, dans deux régions de l’Antarctique, à proximité du dôme Fuji et de la base Concordia. Les équipes françaises y testeront une sonde inédite qui date la glace en temps réel, sans nécessiter de carottage.

Lire le communiqué de presse

Premier test du prototype de la sonde expÈrimentale Mini-Subglacior, sur la base Concordia, en Antarctique. Les ingÈnieurs vÈrifient la bonne remontÈe des copeaux de glace ‡ la surface. La sonde Subglacior permettra, en une seule saison sur le terrain (2 ‡ 3 mois), d'explorer la glace jusqu'‡ 3 km de profondeur pour obtenir des enregistrements climatiques des derniËres 1,5 millions d'annÈes, les plus anciens ‡ partir de glace naturelle. Les chercheurs pourront ainsi vÈrifier qu'une transition climatique s'est bien produite il y a environ un million d'annÈes et qui pourrait s'expliquer par un changement majeur de la concentration en CO≤ dans l'atmosphËre terrestre. Gr‚ce ‡ une technologie laser, l'air contenu dans la glace sera analysÈ par la sonde pour fournir des donnÈes en temps rÈel sur les concentrations en gaz ‡ effet de serre et en poussiËres. UMR5183 Laboratoire de glaciologie et de gÈophysique de l'environnement 20150001_0897
© Thibaut VERGOZ/IPEV/LGGE/CNRS Photothèque