Les régions polaires > Arctique

Arctique

Grossièrement, l’Arctique est la région située au nord de la Terre, à l’intérieur et aux abords du cercle polaire arctique. Le nom d’Arctique provient de la constellation de la Grande Ourse, située au nord (arctos = ours). Cette région comprend l’océan Arctique, dont une grande partie est gelée en permanence (banquise) et le nord des terres qui l’entourent : péninsule scandinave, nord de la Russie et de la Sibérie, de l’Alaska, du Canada, le Groenland, le Spitzberg, etc. La situation géopolitique de l'Arctique est très différente de celle de l'Antarctique. En effet, les territoires sont tous possessionnés par les pays entourant l'océan Arctique (Norvège, Russie, Canada, etc.).

Le Spitzberg, et tout l'archipel du Svalbard, dépend de la Norvège. Toutefois, l'archipel est régi par le traité de Paris signé en 1920 par 14 pays, ratifié ensuite par une quarantaine de nations. En 1925, le Svalbard est devenu partie intégrante du royaume de Norvège. Cependant, selon les termes de ce traité, les citoyens de divers pays ont le droit d'exploiter les ressources naturelles "sur un pied d'égalité absolu". Il déclare également la démilitarisation complète de l'archipel, mais autorise l'établissement de bases scientifiques. C'est pourquoi une importante communauté internationale de scientifiques est basée à Ny Ålesund où se trouvent les bases françaises Jean Corbel et Charles Rabot.

Si l'océan Arctique (13.000.000 de km² et plus de 4.000 m de profondeur) est parfaitement délimité, comment fixer la frontière des régions arctiques terrestres ? Est-ce le cercle polaire, la limite des arbres ou bien celle du sol constamment gelé en profondeur, le pergélisol ? La réponse la plus couramment admise est la ligne à l'intérieur de laquelle la température de l'air ne dépasse jamais 10°C durant le mois le plus chaud (juillet). Cette isotherme, appelée ligne de Köppen, coïncide relativement bien avec le passage des arbres (taïga) à la toundra. Ainsi, l'Arctique s'étendrait sur une surface d'environ 24 millions de km², dont 17 d'océan, un peu plus de 3 de continent et près de 4 d'îles éparses, des Aléoutiennes au Labrador, son diamètre maximum dépassant 7.000 km.

Au sommaire dans cette rubrique :