Beyond EPICA présenté à l’EGU

Email This Page

Dans le cadre d’un grand projet de l’Union européenne, des experts de 14 institutions de dix pays européens ont passé trois ans à scruter la glace antarctique, à la recherche du site idéal pour étudier l’histoire climatique des 1,5 million d’années écoulées. Le consortium Beyond EPICA – Oldest Ice présente ses conclusions lors de l’Assemblée générale de l’Union européenne des géosciences (EGU) qui se tient à Vienne du 7 au 12 avril.

Avec son partenaire italien le PNRA, l’Institut polaire français représente le pilier logistique de ce très ambitieux projet. L’objectif est de réaliser un carottage dans le glacier antarctique jusqu’au socle rocheux situé à 2800 mètres de profondeur, sur un site éloigné de la station Concordia d’environ 40 kilomètres et ce durant 5 campagnes d’été d’affilée.

Ce projet implique la mise en place d’une logistique particulière :

  • acheminement de matériels et construction d’un camp temporaire pouvant abriter une quinzaine de chercheurs, ingénieurs et techniciens,
  • rapatriement des carottes de glace puis stockage de ces dernières à Concordia dans une tranchée à moins 50 degrés Celsius,
  • traitement des carottes de glace à Concordia dans un abri scientifique
  • rapatriement d’une portion de ces carottes en Europe en assurant une chaîne de froid continue à moins 50 degrés Celsius afin de conserver les carottes de glace dans les meilleures conditions.

Pour en savoir plus :

Déplacement d’un carottier à Concordia – Photo de Lucie Maignan/Institut polaire français