Inégalités d’accès à la santé : une preuve ancienne

Email This Page

Une découverte récente, réalisée grâce au soutien de l’Institut polaire français et dans le cadre d’une collaboration entre le laboratoire Anthropologie moléculaire et imagerie de synthèse (AMIS – CNRS/UT3 Paul Sabatier) et l’Université fédérale du Nord-Est à Iakoutsk en Russie, démontre que l’accès aux soins selon les classes sociales différait déjà dans les populations anciennes lors de pratiques de « médecine magique ».

Cette découverte permet pour la première fois, grâce à des résultats de fouille confrontés à des données d’archives inédites, d’établir qu’il y avait une inégalité dans l’accès au soin dans les populations anciennes iakoutes.

Lire l’intégralité du communiqué de presse ici.


© Patrice Gérard/CNRS