Raid international de l'inlandsis de l'Antarctique de l'est

Des scientifiques Italiens, Américains et Français unissent
leurs connaissances et savoir-faire pour étudier l’intérieur du plateau
Antarctique entre les stations Concordia (75°S, 123° E) et la station
américaine de Pôle Sud (90°). Les objectifs scientifiques du projet EAIIST sont
d’étudier les zones englacées du continent Antarctique dans ces parties les
plus arides. Ces zones largement inexplorées et méconnues offrent des
caractéristiques morphologiques uniques et extraordinaires : présence de
méga-dunes, de surfaces vitrées de glace, de fissures, structures probablement
analogues à la période glaciaire sur les sites de forage profonds comme Dôme C
ou Vostok. Un consortium de chercheurs des trois nations, Italie, France,
Etats-Unis, s’est construit autour de l’idée d’explorer et d’étudier les
dimensions géophysiques (physique de la neige, bilan de masse, densité, température, sismicité, etc.), géochimiques
(impuretés, aérosols, transfert air-neige, isotopes de l’eau, etc.) et
météorologiques (station météo automatiques, dynamique atmosphérique) de ces
régions les plus inhospitalières, reculées et méconnues de la planète au moyen
d’une traverse scientifique terrestre et autonome.