Evolution des concentrations des gaz à effet de serre à l'Ile d'Amsterdam

Le projet de mesure des gaz à effet de serre (GES) sur l’île Amsterdam a pour but de contribuer au suivi à long terme de l’atmosphère dans le cadre du Service National d’Observation ICOS-France et du réseau international GAW (Global Atmospheric Watch) de l’Organisation Météorologique Mondiale. L’île Amsterdam constitue un site de référence de l’hémisphère sud pour l’atmosphère (site de fond), les mesures qui y sont conduites permettent en particulier de mieux quantifier le rôle de l’océan austral en tant que puits de carbone et de mieux comprendre les mécanismes associés. Le site permet également de tracer le transport des émissions d’Afrique Australe le cas échéant. Pour les quatre prochaines années, nous souhaitons maintenir le suivi atmosphérique à Pointe Bénédicte avec les mesures en continu de CO2, CH4, CO, N2O et O3. Les prélèvements d’air en flacons (CO2, CH4, CO, N2O, SF6, H2) utilisés pour le contrôle qualité d’une part et les mesures de Radon-222 et des paramètres météorologiques qui permettent de bien caractériser l’origine des masses d’air d’autre part seront poursuivies. Une jouvence de ces deux systèmes (mallette de prélèvement et analyseur radon) est à prévoir au cours des quatre prochaines années.

Nous envisageons également d’ajouter un FTIR portable sur l’île Amsterdam afin de caractériser la colonne totale atmosphérique de CO2 et les paramètres associés.